Pas de taxi en Colombie

Tu les connais les recommandations qu’on te donne quand tu voyages en mode « attention aux taxis, prend un Uber ». Ben voilà ce qu’on m’avait dit quand je suis allée en Colombie.

J’avais bien en tête cette recommandation quand je suis arrivée à Medellín lors d’un voyage entre potes, mais pourtant quand il a fallu choisir un moyen de transport en sortant de l’hôtel pour aller se rendre sur un des lieux de visite, faute de temps ou d’attention et prise dans mon élan, j’interpelle un taxi et monte dedans avec ma pote.

Long moment d’angoisse entre les drifts dans les virages, la vitesse vertigineuse et le comportement nerveux et suspect du conducteur. Son silence, ses soubresauts et grommellements ne nous disent rien qui vaillent. Après avoir vu ma vie défiler à chaque virage en échangeant des regards terrifiés avec ma pote et prié pour qu’on arrive au plus vite, on arrive enfin à destination.

Au moment de régler la course, je croise finalement le regard de ce conducteur fou dont les pupilles bien trop dilatées, expliquaient finalement son attitude suspecte et sa conduite à la fast and furious, pas de doute il était coké.

Margot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page